DISCURSIVE IMMANENCE

Portrait interactif - 2017/18

Production : Vincent Ciciliato - Laboratoire CIEREC.

Discursive Immanence est un projet de portrait interactif reposant sur l’idée que la pensée et son énonciation débordent le seul sujet individuel.


Si nous acceptons aisément l’idée que le dialogue entre deux individus permet le partage et l’enrichissement des pensées individuelles, par mutualisation des savoirs et des points de vue, il nous est difficile de supposer que l’élaboration d’une pensée, dans son autonomie - puisse circuler d’un sujet à un autre de façon « transindividuelle ». Or, Internet, avec son idée d’une intelligence collective issue de la mutualisation des intelligences individuelles, nous habitue peu à peu à l’idée d’une supposée pensée qui déborderait les corps individuels et leur autonomie.


Discursive Immanence interroge ce présupposé par l’intermédiaire d’un portrait dont les diverses énonciations discursives sont incarnées par plusieurs visages s’incarnant dans un seul et même corps. Un système de reconnaissance vocale permet d’identifier le spectateur. Un dialogue, construit sur un jeu de questions/réponses se met alors en place entre le spectateur et le portrait représenté, à la manière de Portrait One (1990) de Luc Courchesne. Or, alors que dans une situation normale l’interlocuteur du spectateur serait défini par une seule identité – donc une seule apparence - dans Discursive Immanence chaque fragment de phase énoncé est prononcé par un individu différent. La pensée énoncée passe d’un portrait à un autre, de façon « transphrasique » (J. C. Coquet).

Discursive Immanence - Capture vidéo au festival "Sans décoder ?!"